Retours sur les rencontres participatives mousTIC 2013

Les rencontres mousTIC (mise en oeuvres des usages sociaux des TICs) un évenement participatif autour de la coopération et du partage ont eu lieu les 27, 28, 29 mars 2013 à Montpellier. Voici un petit retour sur cet évènement atypique qui méle conférences, usages collaboratifs, interventions artistiques, et explore de nouvelles façons de travailler et vivre ensemble.

Les rencontres MousTIC un évènement co-créatif atypique

evenement-participatif-moustic-2013MousTIC est un évènement atypique dans son organisation, son format et son contenu.

Ainsi l’évènement qui a rassemblé plus de 200 participants sur 3 jours au coeur de Montpellier a été organisé par un collectif ouvert composé de structures très différentes par leur taille et leur domaine d’activité mais partageant néanmoins une envie de commune de développer les pratiques coopératives.

J’ai décrit un peu le processus qui m’a conduit à participer au comité de pilotage qui a organisé ces rencontres dans l’article Comment co-créer un évenement participatif et remixer nos modes de travail.

Pour la petit histoire c’était une expérience intéressante de rencontrer pour la première fois en présence des gens avec qui on a travaillé sans se voir pendant 6 mois et pour certains sans se connaitre au préalable.

Le format de l’évènement lui même était particulier puisque même s’il y avait quelques formats de conférences presque classique, il y a eu au cours des 3 jours de nombreux formats très differents, mais tous intéressant d’une manière ou d’une autre.

Ainsi les participants pouvaient assister à des tables de découvertes, des accélérateurs de projets, conférences gesticulées, débat mouvant, mais aussi un opéra expérimental participatif, un concert ou un graff collectif…

Voici un retour sur ces différents formats.

 

Conférences

Il y a eu plusieurs conférences sur des sujets divers, le format « secouage de cocotier » où Florence Devouard nous parlais de science participative et de météorites, l’urbanisme participatif d’Alain Renk, l’innovation sociale en Bretagne par l’élu Breton Michel Briand ou encore le developpement des TICs pour l’innovation sociale en Afrique par Ken Lohento.

conference-moustic

Si le format conférence n’était pas particulièrement original en soi, le contenu lui l’était avec des sujets pointus et pertinents.

Tables de découverte

Dans ce format des participants présentaient un sujet ou un projet en 15 minutes à un groupe réuni autour de la table, avant qu’une cloche sonne et invite les participants à passer à une autre table pour découvrir un autre projet.

Plus de 24 projets présentés en 2 jours, avec des sujets assez variés allant de la cartographie participative aux techniques d’animation de réunions en passant par Museomix (un évènement où amateurs et professionnels réinventent le musée pour le rendre plus interactif) ou bien Parlement et citoyens, (une plateforme ou les députés peuvent co-écrire les lois avec les citoyens).

table-de-decouverte-moustic

A noter aussi un format particulier pour la table découverte presse qui a eu lieu autour d’un repas, et la belle prestation de Cédric Motte sur les usages des médias sociaux et l’innovation ouverte pour les journalistes.

J’ai présenté une table de découverte sur les formats d’évènements co-créatifs et je reviendrai prochainement sur ce sujet.

Le format intéressant pour les participants, mais j’ai trouvé un peu dur pour celui qui présente car il faut enchainer rapidement les présentations devant un public frais à chaque fois avec à peine le temps de souffler. Mais on peut voir ça comme un bon entrainement pour ceux qui ont une startup à lancer 😉

Accélérateurs de projet

J’avais bien aimé ce format en 2011. Le principe est d’utiliser l’intelligence collective d’un groupe pour aider un porteur de projet à répondre à une question et l’aider à avancer (voir la méthodologie accélérateur de projet)

 

accélérateurs-de-projet

ca réfléchit dur dans les accélérateurs de projet

Cette année je n’ai pas eu l’occasion de participer aux sessions (10 au total sur 2 jours), mais j’ai eu des retours globalement positifs, comme Céline qui avait des questions sur son projet Tipkin, une plateforme de location et de partage de particulier à particulier a ainsi trouvé des réponses à ses questions, mais même les réponses hors sujet lui ont apportés des éléments intéressants.

Ateliers de co-construction/chantiers participatifs

Ces ateliers avaient pour but de rassembler des participer autour d’un projet pour travailler ensemble et co-construire quelque chose: présentation, contenu de formation, ressources, synthèse, …

Il y avait la aussi des sujets et des formats très variés (voir les synthèses plus bas).

Je reviendrai dans un autre article sur l’atelier que j’ai animé autour de mon projet de bibliothèque libre de patterns d’evenement co-créatifs.

Débat mouvant

Le débat mouvant est un format original où un animateur raconte une histoire pour donner un contexte avant de poser une question polarisante et lancer le débat. Les participants doivent se positionner pour ou contre en se plaçant d’un coté ou l’autre de la pièce.

Chaque camp peut présenter à tour de role des arguments au groupe et essayer de faire changer d’avis (et de coté) les autres participants. A chaque moment les participants peuvent ainsi changer de coté/camp.

Superbement orchestré par Hélène Laxenaire, ce format était vraiment intéressant à vivre. Cela semble un bon moyen de débattre et de partager des opinions et des représentations mais de manière plus détendue que dans un cadre de débat plus formel.

Conférence gesticulée

Le principe de ce format est d’être une conférence mais sous une forme plus théatralisée et vivante, qui fait bouger le public et le fait réfléchir autrement.

Même si ca semblait parfois un peu décousu et avoir besoin d’un peu plus de continuité, ce format était globalement très bon et intéressant. Chapeau à Philippe Cazeneuve pour la performance.

conference-gesticulee-moustic

philippe cazeneuve, conférencier gesticulateur

 

conference-gesticulee-moustic-2

Comme le nom de la conférence l’indiquait, les participants gesticulent !!

Temps de rencontre entre réseaux

Le dernier jour étaient prévus des temps de rencontres pour permettre aux différentes personnes et réseaux de discuter. J’ai participé à la rencontre de l’Archipel, un réseau de personnes autour de la coopération et des usages sociaux des TICs.

C’est suite à cette rencontre que j’ai commencé à « libérer » mes contenus de formation aux outils et usages collaboratifs comme je l’ai décrit précédemment (Voir l’article Contenus de formation au travail collaboratif en accès libre).

Intervention artistiques

MousTIC ce n’est pas seulement un travail intellectuel. Pour faire travailler toutes les parties de nos cerveaux et et vivre la coopération de façon non verbale, plusieurs interventions artistiques étaient prévues.

Opéra participatif et concerts

Comme en 2011 les chanteurs de sornettes ont entrainé les participants dans la création d’une musique participative. Cette année le format était plus proche d’un opéra expérimental.

opera-participatif-moustic.jpg

choeur, percussion, le tout co-crée par 2 chefs d’orchestre avec les participants

Cela a commencé par un participant jouant au piano en boucle, puis au fur et à mesure se sont ajoutés différents membres du public qui ont été placés au chant, percussion, coquillages, pour qu’à la fin la moitié de la salle se retrouve sur scène en train de participer à cette co-création artistique expérimentale.

Un petit regret: il y a 2 ans il s’agissait la batucada participative avaient rassemblés TOUS les participants, alors que cette année seulement la moitié ont pu participer à la création.

Quelques personnes peu habituées à ce genre d’évènements ont du se demander à quelle secte il avaient à faire en voyant tout ces gens chanter en boucle « nous sommes là pour vivre une expérience irréversible » et déclamer des texte sur l’innovation sociale, mais les habitués auront apprécies la « private joke » sur les expériences irréversibles de coopération.

opera-participatif-moustic-2

choeur de « trompettes-coquillages »

Faire participer autant de gens non musiciens est un pari risqué mais gagné au final avec cette nouvelle expérience de coopération ressentie plus que réfléchie.

Le deuxième jour les chanteurs de sornettes nous ont donné un petit concert intimiste avec jeu de lumière dans une pièce obscure. Un moment reposant et rafraichissant après 2 jours de réflexions et de discussions intenses.

Graff participatif

Nouveauté cette année, un stand de graff participatif où les participants étaient invités à tagger quelque mots et participer à la création d’une oeuvre collective tout au long des 3 jours avec l’assistance des grapheurs Jakijo et Steph.

graff-participatif-moustic-1

début de l’oeuvre participative

graff-participatif-moustic-2

le résultat final après les 3 jours

 

Exposition photo

Le coté plateforme ouverte de mousTIC permet de greffer des formats variés et nous avons eu aussi la chance d’avoir le deuxième jour une exposition photo sur les monnaies complémentaires présentées par Pascal Hennequin.

expo-monnaies-complémentaires-moustic

Une rencontre qui commence à distance et se prolonge après l’évènement

Avant la rencontre en présence

Une particularité de mousTIC c’est que les rencontres commencent à distance via le site web qui permet aux participants de se présenter, de présenter leur attentes et de se placer sur une carte, donnant ainsi à chacun une vision des autres avant la rencontre en présence.

trombinoscope-moustic

indispensable trombinoscope

 

cartographie-participants-moustic

la localisation des participants

attentes-participants-moustic

les attentes des participants avant l’évènement

 

Pendant l’évènement

Pendant l’évènement le coté participation à distance continuait avec la diffusion des conférences en streaming vidéo en direct, le compte rendu de l’évènement publié en direct sur Twitter par les participants ou encore par la co-écriture en direct de synthèses de chaque session par les participants.

live-tweet-moustic

tweet postés par les participants pendant l’évènement

pad-prise-note-collaborative

prise de note collaborative en direct par les participants

prise-de-note-moustic

prise de note sur une mindmap

 

Après l’évènement, les discussions continuent

Le site permet de faire le lien entre les participants et les contenus, pour entretenir la dynamique lancée, même après l’évènement.

Il est ainsi possible de retrouver les présentations de certains intervenants, de donner son avis sur les rencontres en proposant des suggestions ou des ressentis sous forme de mots clés.

suggestions-participants-moustic

suggestions d’amélioration

retours-mots-cles-moustic

le ressenti des participants sous forme de tagcloud

 

Des biens communs crées et partagés

Dans le même esprit de coopération et de partage, les comptes rendus et les contenus co-créent lors des rencontres sont mis en ligne sous licence Creative Commons pour pouvoir être réutilisés librement. Voici les synthèses principales:

Conférences

Soirées – Temps festifs

Table de découvertes

Accélérateurs de projets

Ateliers de co-construction/Chantiers participatifs

Rencontres réseaux

#MousTIC: Un format d’évènement pour réfléchir, agir, créer, vivre différemment ensemble

Il est difficile de rendre par écrit l’intensité et l’énergie qu’il y avait dans cette rencontre. Ce que je retiens, c’est l’énergie, la passion, l’envie de partager et la bienveillance générale.

Dans ce court article je n’ai pas pu présenter toutes les personnes rencontrées et les discussions passionnantes, mais j’espère avoir fait passer un ressenti global de ces rencontres.

Comme vous avez pu le voir il ne s’agissait pas seulement de parler de coopération et de théoriser dessus à longueur de journée, mais bien de la vivre et d’inventer de nouvelles façon de pratiquer ce que nous prêchons.

Rendez vous en 2015 pour les prochaines rencontres à Montpellier.

 

 crédit images: participants moustic (licence CC-BY-SA)

 

8 thoughts on “Retours sur les rencontres participatives mousTIC 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *